L'Ecole inclusive garantit une scolarisation de qualité à tous les élèves. Afin de valider les compétences des enseignants spécialisés aux pratiques de l'école inclusive, un certificat a été créé : le certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive (CAPPEI).


A qui s’adresse le CAPPEI ?

Commun aux enseignants du premier et du second degré, le certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive (Cappei) s'adresse aux enseignants des établissements publics et privés. Depuis la rentrée 2017, il remplace le CAPA-SH (certificat d'aptitude professionnelle pour les aides spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap) pour le premier degré et le 2CA-SH (certificat complémentaire pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap) pour le second degré.
 

Les objectifs de la formation CAPPEI

"Très heureuse d'avoir pu bénéficier de cette formation, riche tant en contenus que dans les rencontres. Globalement, les formateurs / les CPC ont été d'une grande qualité d'écoute et dans la transmission de leur savoir "[...]" Je pense que cette formation est INDISPENSABLE pour devenir un enseignant spécialisé" (stagiaire CAPPEI 2021-2022)

 La Formation CAPPEI est une formation professionnelle spécialisée pour scolariser tous les élèves de la maternelle au lycée en prenant en compte leurs singularités et leurs besoins éducatifs particuliers.

Capacité d'accueil et réussite :

  • Capacité d’accueil : 50 à 60
  • Taux de réussite :
  • 2020 : 65 % sur 49 stagiaires
  • 2021 : 74 % sur 50 stagiaires


Structure et contenu de la formation CAPPEI :

  • Module de tronc commun de 144h // Dispensé par l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé) en coordination avec la Direction des Services Départementaux de l'Éducation Nationale (DSDEN)
    • S’approprier les enjeux éthiques et sociétaux de l’éducation inclusive (18h)
    • Connaître le cadre législatif et réglementaire et sa mise en œuvre (18h)
    • Connaitre les univers institutionnels, les cultures et les pratiques des professionnels de l'accompagnement et du soin (18h)
    • Professionnaliser les relations et construire le parcours de formation avec les familles (18h)
    • Identifier, analyser et prendre en compte les besoins éducatifs particuliers pour leur apporter des réponses pédagogiques et éducatives (48h)
    • Exercer dans l’école inclusive comme personne-ressource (24h)
       
  • Module d’approfondissement de 2x52h // Dispensé par l’Inspé en coordination avec la DSDEN, différencié selon le parcours choisi
    • Parcours Aide pédagogique (RASED - EGPA) : Grande difficulté scolaire
    • Parcours Aide relationnelle (RASED) : Grande difficulté scolaire ; Grande difficulté de compréhension des attentes de l'école. 
    • Parcours handicap (ULIS) : Troubles psychiques ; Troubles des fonctions cognitives
       
  • Modules de professionnalisation de 52h // Module dispensé par la DSDEN en coordination avec l’Inspé


Modalités pratiques : calendrier et lieux de formation

La formation se déroule sur 2 journées d'introduction à la formation (2 demi-journées en juin/juillet et 1 journée en septembre), suivies de 4 sessions de 3 semaines (ces sessions précèdent les vacances scolaires) : généralement en octobre, décembre, février et avril. S'ajoute à cela, des journées de formation qui ont lieu la première semaine des vacances scolaires de la Toussaint.

CAPPEI : les épreuves

L’examen du CAPPEI comporte 3 épreuves consécutives devant une commission composée de 4 personnes (deux inspecteurs, un enseignant Inspé, un formateur DSDEN ou un conseiller pédagogique et un pair) :

  • Une épreuve d’enseignement d’une durée de 45 minutes avec un groupe d’élèves où le candidat sera en séance pédagogique. Cette séance sera suivie d’un entretien de 45 minutes avec la commission. Le candidat devra montrer son aptitude à analyser sa pratique.
  • Un entretien avec la commission d’une durée de 45 minutes à partir d’un dossier élaboré par le candidat portant sur sa pratique professionnelle. La présentation sera de 15 minutes maximum. D’un maximum de 25 pages, le dossier comportera une sélection de documents retenus par le candidat pour montrer sa pratique professionnelle et un texte rédigé dans lequel il justifie et commente son choix documentaire pour montrer la cohérence de son action.
  •  La présentation d’une action conduite par le candidat témoignant de son rôle de personne ressource vis–à–vis d’un public de professionnels de l’éducation, ou de partenaires, en matière d’éducation inclusive (10 minutes de présentation et 20 minutes de questions).


Comment candidater à la formation ?

Financer la formation